Située dans le Cantal, au sud du département,
la commune de Chaudes-Aigues se trouve tout proche de Saint-Flour et de l’autoroute A75.

Elle est la porte sur l’Aubrac dans sa partie cantalienne.
Le village est réputé pour ses eaux chaudes,
c’est même une station thermale connue depuis l’Antiquité.

Chaudes-Aigues possède une trentaine de sources d’eau chaude naturelle. La plus renommée est la source du Par avec son eau à 82°, soit l’eau la plus chaude d’Europe. Rien que ça !


Le réseau de chauffage par l’eau chaude a été mis en place dès 1332 pour une quarantaine d’habitations du bourg. L’eau thermale circulait alors dans les rez-de-chaussée, par des cours d’eau chaude souterrain et chauffait les maisons. Oui, c’est ici qu’est né au 14ème siècle, le 1er réseau de chauffage urbain !


Le Musée Géothermia est un incontournable lorsque l’on vient à Chaudes-Aigues : c’est le musée Européen de la géothermie et du thermalisme, puisque le village est le berceau de la géothermie.

A découvrir aussi dans Chaudes-Aigues

Le village compte plusieurs richesses à ne pas rater :

  • le lavoir d’eau chaude et les 7 fontaines publiques ;
  • l’Eglise de style gothique qui est datée du 15ème siècle ;
  • les oratoires de quartier, ou niches, accrochés aux façades ;
  • etc.